Digitalisation des métiers : le Cabinet CL Audit, Doctolib et Disneyland Paris témoignent

2019-04-11_conference_digitalisation_des_metiers_Salle.jpg

C’est devant les 90 apprentis de Codeur informatique, Business Analyste, Manager en Ingenierie Informatique (L3 et M1) et SIRH, que nos trois partenaires ont accepté de témoigner de leur expérience avec les outils numériques, appliqués à leurs fonctions respectives.

Aujourd’hui, tous les services des entreprises sont impactés par la digitalisation de leur activité.

C’est parfois une grande nouveauté, pour des métiers historiquement habitués à travailler exclusivement sur papier ; et c’est parfois le point de départ d’un nouveau service, qui n’aurait pu exister sans le numérique.

 

- 1 - CL Audit : du 100 % papier à l'IA, une histoire à écrire 

Les cabinets d’expertise comptable existent depuis…le 15e siècle !
En France, ils se professionnalisent au 19e siècle, avant même la démocratisation de l’électricité.
Jusqu’à il y a 30 ans, tous les experts comptables travaillaient exclusivement sur papier :

  • Saisie des écritures
  • Rapprochement de comptes
  • Pointage des factures…

Puis sont arrivées les sociétés informatiques (externes) qui proposaient de la prestation de saisie informatique.

Aujourd’hui ce sont plus de 50 % des cabinets d’expertise comptable qui sont informatisés pour traiter directement leurs données.

L’arrivée du digital a révolutionné le métier, par la reconnaissance automatique des documents fournis par le client en PDF : 

  • Dates, montants, mots clés…
  • Affectations par comptes
  • Rapprochements bancaires

Cela permet aujourd’hui un gain de temps considérable sur des taches à faible valeur ajoutée, pour garder plus de temps pour le contrôle, l’analyse et surtout, le conseil.

Le cabinet CL audit a, dès 2016, travaillé sur un projet pilote de GED. Puis en 2017, de saisie externalisée (via PDF). Claire De Boni, directrice du cabinet, a très vite compris l’intérêt du « cabinet Full Web » pour ses clients et ses équipes. Ils ne sont que deux sur le Val d’Oise à atteindre un tel niveau de numérisation.
D’ici 5 à 10 ans, c’est l’ensemble de la profession qui sera digitalisée, notamment vis-à-vis des services de l’Etat.
 

2019-04-11_conference_digitalisation_des_metiers_cabinet_cl_audit_-_cdok.jpg

 

 

 

Le numérique est un outil formidable, mais il nécessite une forte adaptation de la profession et des professionnels : 

Chez nous, le problème de la transition numérique ce n’est pas le système informatique mais l’humain

Pour s’adapter, il faut : 

  1. Former
  2. Etre pédagogue
  3. Faire comprendre l’intérêt à moyen et long terme (télétravail entre autre)

 

C’est aujourd’hui une réalité, tant pour les entreprises que les particuliers : 

  • Déclarations sociales nominatives (DSN) pré-remplies
  • Prélèvement à la source
  • Disparition progressive des factures, y compris PDF, au profit de codes barres

Et demain ?
L’Intelligence Artificielle saura répondre aux questions courantes (et récurrentes) des clients

  • les experts comptables pourront télétravailler
  • la communication des informations sera 100% automatisée

Mais que vont devenir les experts comptables ?
La profession va-t-elle disparaître ?

Non, les experts comptables existeront toujours. Ils deviendront des consultants spécialisés travaillant en multi-compétence

Si vous souhaitez en savoir plus sur la digitalisation du métier d’expert-comptable, rendez-vous du 25 au 27 septembre 2019 au 74e congrès de l’Ordre des experts comptables de Paris, qui traitera de ce sujet.
 

 

- 2 – Doctolib, l’appli qui monte

Doctolib, c’est du 100% numérique.
Aurélia - Senior Talent Partner Campus Manager, Maurine - Tech Talent et Typhaine, leur stagiaire, nous racontent leur Histoire.
 

 

2019-04-11_conference_digitalisation_des_metiers_doctolib_CD.jpg

 

Créé en décembre 2013, Doctolib est une solution de gestion de rendez-vous médicaux en ligne, pour le patient ou le praticien.
Fondé, entre autre, par Stanislas Niox-Château, ancien tennisman, Doctolib a une très forte culture d’entreprise, le « SPAAH » : 

  • Service
  • Passion
  • Ambition
  • Attack
  • Humility

Ces valeurs, ce sont l’ADN de Doctolib. Sans elles le projet n’aurait pas fonctionné

Deux objectifs prioritaires : 

  1. Faciliter l’accès aux soins
  2. Contribuer à l’amélioration des organismes de santé.

Avec plus de 80 000 praticiens enregistrés  et 35 millions d’utilisateurs uniques par mois, la solution Doctolib a trouvé son public.

Jusqu’à aujourd’hui, notre connaissance de l’éventail des professionnels de santé autour de nous était très limitée : souvent orientés par notre propre médecin vers des confrères, ou bien informés par le bouche à oreille (famille, amis), nous ne savions pas toujours vers qui nous tourner.

Désormais, Doctolib nous permet de faire des recherches par spécialités, géolocalisées.

Mais elle n’est pas seulement une solution idéale pour le patient, aussi pour le praticien.
Grace à un abonnement mensuel, plusieurs services lui facilitent la vie, et surtout, lui libère du temps pour soigner : 

  1. Réduction de temps administratif (- 30 % d’appels à gérer)
  2. Optimisation des annulations/reprogrammation de rendez vous
  3. Développement de la patientelle

Rappelons qu’en France, un praticien de santé n’a pas le droit de faire de publicité.
Doctolib liste donc les praticiens de façon aléatoire, modère leurs pages de présentation et ne propose aucune publicité tiers sur son site.

Tout a été pensé pour que l’internaute (fixe ou mobile) vive une expérience utilisateur optimum.
La « Design Team » est là pour ça :

La démarche Design consiste à apporter une solution à un problème de manière élégante

Mickaël, directeur Design Prod, nous explique en quoi l’UX design est essentiel, dans cette structure « pixel perfect ».
Les trois missions principales du service : 

  1. Product design
  2. Brand & visual (A/B tests)
  3. User researchPour

Pour Adrien, User researcher, cette fonction peu pratiquée en France, est essentielle :

Mon role est de bien comprendre les besoin des utilisateurs pour y répondre au mieux

Son quotidien ?
Utiliser la plateforme, comme un patient ou un praticien, pour voir ce qui peut être optimisé, tant au niveau fonctionnel que graphique, pour que l’utilisateur soit satisfait. Il travaille notamment  à l’amélioration de l’accès aux personnes déficientes visuelles.

Et on n’imagine pas à quel point les détails comptent.
Doctolib est également accessible en Allemagne : il aura suffi de changer la couleur du ciel et la forme des bâtiments symbolisés sur la home page du site pour augmenter le nombre d’utilisateurs !
Les gouts et les couleurs…

L’UX Design est vraiment un art !

Doctolib organise les « MEDIDAYS », le Hackathon santé,  les 24-26 mai 2019 sur le Campus Innovation de l'AP-HP (Paris 12) avec 150 participants répartis en 20 équipes. Pour en savoir plus et participer : http://medidays.fr/ 

 

- 3 – DISNEYLAND PARIS ne cesse de se réinventer

Est-il encore utile de présenter Disneyland Paris ?
Nous connaissons tous leur activité principale : un féérique parc d’attraction autour des personnages Disney.

Mais connaissons-nous bien leurs activités ?
En dehors de l’animation et la commercialisation sur le parc, connaissons-nous leurs métiers ?

C’est à travers un quizz interactif sur une plateforme en ligne que Marceline - Chef de projet informatique, Irfaan - apprenti  Administrateur Outils Systèmes, et Emilie - Manager Merchandising Product, nous font découvrir leurs services respectifs.
Tous trois sont Campus Reps, ou Campus Representatives : en plus de leurs missions quotidiennes, ils sont volontaires pour partager leur expérience Disney avec les écoles.

 

2019-04-11_conference_digitalisation_des_metiers-disney_project-_cd_recadree_.jpg

 

Disneyland Paris c’est : 

  • 2 parcs à thème
  • 7 hôtels
  • 1 golf
  • La 1ère destination touristique en Europe

Mais aussi :

  • 16 000 castmembers (personnel)
  • 567 apprentis
    • 14 % Corporate
    • 67% Opérations (attractions…)
    • 19% Vente et Marketing
  • Le 1er employeur monosite d’Europe
  • 4 divisions principales
    • Commercial
    • Opérations
    • Experience & product - Synergie & intégration
    • Business Strategy et Finance
  • 5 divisions informatiques

Disneyland Paris lance, en interne, son “Disney project” : la mise à jour de leurs outils digitaux.

Au programme :  

  1. Remplacement du CRM (Customer relationship Management : outil de suivi de la clientèle)
  2. Remplacement du CRS (Central Reservation System)
  3. Migration sur le Cloud
  4. Transformation digitale

 

Travailler chez Disneyland Paris, c'est une passion. La magie Disney opére aussi dans les bureaux !

 

Un grand bravo aux 3 apprentis qui ont remporté un goodie Disney pour avoir été les plus rapides à donner les bonnes réponses !

2019-04-11_conference_digitalisation_des_metiers-disney_gagnants-_cd_recadree.jpg

 

Publié le 23/04/2019